Entrevue avec Vincent Douville, Responsable du marketing chez INGENO

INGENO conçoit et développe des solutions web, mobile et cloud sur mesure pour les entreprises en technologie. Inspirée par la mentalité de la Silicon Valley, INGENO regroupe des experts DevOps prêts à guider les entreprises vers leur croissance.

Vincent Douville, Responsable du marketing chez INGENO, nous parle aujourd’hui de ses défis, et comment l’entreprise a migré la majorité de ses activités marketing vers le numérique pour atteindre ses objectifs.

Quelle est la mission de l’entreprise ?

Notre mission est d’offrir à nos clients la liberté de croître grâce à des solutions logicielles sur mesure. Pour chaque projet que nous entamons, notre approche unique de développement permet à notre équipe d’exécuter plus rapidement et ainsi livrer jusqu’à 10x plus de valeur que des entreprises travaillant selon les méthodes traditionnelles de développement logiciel.

La majorité de nos clients sont des entreprises en technologie qui se développent autant au Canada qu’aux États-Unis.

Quelles sont vos responsabilités au sein de l’entreprise ?

J’ai rejoint les équipes d’INGENO à l’automne 2019, je suis responsable des activités marketing de l’organisation. Depuis mon arrivée, nous misons davantage sur une stratégie inbound marketing. Cette stratégie se concentre beaucoup sur des expériences qui maximisent la croissance des opportunités de ventes.

Étant la seule personne au marketing, mes missions sont assez variées mais se rejoignent : je m’occupe autant de la conception d’outils marketing, la gestion de l’image de marque, la stratégie de contenu et d’optimisation SEO, l’évènementiel que de l’identité marketing RH.

Quels sont vos plus grands défis aujourd’hui en marketing numérique ?

Il est impossible pour moi de devenir un expert dans chaque canal. De nos jours, chaque plateforme ou outil nécessite une expertise ultra-pointue pour pouvoir en retirer le maximum. Il est crucial de trouver un bon partenaire pour optimiser le ROI de chaque plateforme. C’est à ce moment qu’un partenaire comme Parkour3 devient nécessaire.

Un autre défi qui vient avec la beauté du marketing en 2021: notre budget n’est pas illimité. Nous devons trouver le bon canal de communication et de diffusion sans perdre trop d’argent. Il est facile de se retirer trop rapidement d’un canal parce qu’il n’a pas donné de résultats concluants. Et si on transfère le budget trop rapidement vers un autre canal, on se retrouve continuellement dans ce cercle vicieux sans obtenir de résultats concrets…

Pour éviter cela, actuellement chez INGENO on exploite plusieurs canaux et on ajuste nos investissements en fonction des leviers les plus performants.

Que mettez-vous en place pour relever ces défis ? Et avez-vous déjà observé des résultats ?

Comme dans plusieurs sphères de mon quotidien, je travaille avec des partenaires pour obtenir des résultats plus rapidement et avec une plus grande efficacité. Avec la pandémie, nous avons atteint certains de nos objectifs en migrant la majorité de nos activités vers le numérique.

Depuis de nombreuses années, l’écosystème du marketing numérique est une véritable jungle : la croissance du nombre d’outils, de plateformes, de soi-disant experts. Bref, il y a beaucoup de défis en marketing, mais aussi des défis relationnels.

De notre côté chez INGENO, nous avions certains résultats avec nos connaissances internes, mais nous voulions passer à un niveau supérieur et continuer de développer le marché américain. C’est à ce moment que nous avons décidé de chercher un partenaire comme Parkour3 pour nous épauler dans l’opérationnalisation de nos activités marketing. De cette façon, mon rôle est devenu davantage stratégique plutôt que d’avoir les deux mains dans la poutine au quotidien.

Depuis que nous avons transféré notre budget vers le numérique, nous avons eu de bons résultats sur des campagnes qui ciblent davantage les CTO et autres leaders technologiques. Nous avons également optimisé certaines portions de notre site web afin d’améliorer le taux de conversion lorsqu’un prospect le visite. Nous voulons davantage mettre en avant notre expertise. La beauté du marketing c’est aussi qu’il est très facile de modifier la recette au complet ou plutôt quelques ingrédients pour obtenir des résultats concluants.

Quels sont vos principaux objectifs à atteindre cette année ?

Depuis le début de ma carrière, j’ai toujours vu le marketing comme une activité génératrice de revenus et de croissance. Aujourd’hui, et surtout en B2B, chaque étape du cycle d’achat doit être minutieusement examinée et optimisée. C’est pourquoi je vois mon travail quotidien comme une ressource qui optimise les opérations marketing dans le but d’attirer davantage de prospects, mais aussi la qualité de ceux-ci.

Pour 2021, nos objectifs marketing sont très axés sur l’acquisition de nouveaux clients dans le marché nord-américain. Depuis l’année passée, nous misons beaucoup sur le numérique et la pandémie n’a fait qu’accélérer ce changement.

Visitez le site web de INGENO.

LinkedIn de Vincent Douville.

Entrevue avec Vincent Douville, Responsable du marketing chez INGENO

Cécilia Ndofunsu

Stratège au Contenu chez Parkour3

Category: Entrevue