Il y a quelques mois de cela, j’ai lu le livre “Hey Whipple, Squeeze This!” de Luke Sullivan. Tout en se concentrant sur la rédaction publicitaire, l’auteur s’attache à partager des astuces pour créer du contenu convaincant. En utilisant des centaines de publicités célèbres comme exemples, il explique ce qui fait qu’une publicité est à la fois originale, créative et mémorable.

Tout au long de ma lecture, j’ai retenu des points intéressants qui m’aident aujourd’hui à retrouver ma créativité lorsque je dois rédiger un article de blogue ou créer une campagne publicitaire.

Dans cet article je vous partage 7 astuces utiles pour rester inspiré dans la création de contenu.

1. Déterminer le meilleur moment pour écrire

Dès les premières pages du livre, Luke Sullivan mentionne le fait qu’être bloqué est un bon signe. Parfois on peut se dire que nos idées ne sont pas bonnes ou qu’elles ont déjà été développées par d’autres. Pour éviter que ce blocage perdure, notez toutes les idées qui vous passent par la tête et faites le tri plus tard.

Parfois, vous vous dites que vous n’avez plus rien à raconter à vos lecteurs ? L’auteur mentionne une idée que je trouve véridique pour ma part ; Il recommande d’identifier nos heures de travail les plus productives et de les utiliser seulement pour la génération d’idées. Pour beaucoup c’est le matin, mais si vous êtes un oiseau de nuit, pourquoi ne pas vous mettre à noter les idées qui vous passent par la tête à 23 heures ?  

2. Casser la routine

girl writing on her computerOn ne peut être créatif et tendu à la fois. 

Ces derniers mois, beaucoup d’entre nous se sont retrouvés en télétravail pour la première fois. Vous avez peut-être créé comme moi un espace de travail, qui n’est pas toujours simple à séparer de l’espace personnel.  

Si vous avez tendance à rédiger vos contenus à un seul et unique endroit, essayez d’écrire depuis une autre pièce de la maison. Briser la routine peut nourrir la créativité.

 

3. Imaginer écrire une lettre

Vous avez établi un Persona afin de mieux appréhender les besoins de votre client. Quel problème veut-il régler ? C’est à lui que votre texte doit être en mesure de parler.

Luke Sullivan écrit que les meilleurs textes ressemblent à des conversations et non à des discours. C’est une personne qui parle à une autre. Lorsque vous écrivez, il faut réussir à visualiser cette personne à qui vous écrivez la lettre, donc votre Persona.

Aussi, pensez à toujours adapter le ton de votre article à votre cible, utilisez un vocabulaire simple et le jargon de vos lecteurs.

4. Apprécier le processus de rédaction

Nous sommes tous d’accord pour dire que c’est une réelle satisfaction lorsque la rédaction de notre contenu est terminée. Mais avant d’apposer le point final le parcours peut sembler bien long. 

Il ne faut pas voir ce processus comme une corvée et appréhender les heures de rédaction qui peuvent nous attendent.

Luke Sullivan suggère de travailler sur 2 ou 3 projets à la fois. Passez 30 minutes sur votre contenu, puis passez à autre chose. Vous constaterez peut-être que les idées surgissent soudainement en passant d’un projet à un autre fréquemment. 

5. Piocher du contenu de vos archives 

Lorsque vous n’arrivez pas à penser à un nouveau contenu passionnant, regardez dans vos archives ce qui a très bien fonctionné dans le passé

Vos nouveaux lecteurs apprécieront lire ce qu’ils ont manqué. Et les lecteurs habitués à vous lire pourront trouver de nouvelles informations au cours d’une deuxième lecture. 

6. Écrire avec parcimonie 

Lorsque vous écrivez un article de blogue, le but est d’aller à l’essentiel. C’est ce que l’on vous rappellera toujours.

Votre article de blogue va être lu depuis différents supports et votre lecteur n’a pas autant de patience que lorsqu’il lit un livre. C’est pour ça qu’il faudra découper les informations en plusieurs paragraphes. Si vos textes vous semblent trop longs, utilisez des sous-titres, mettez certains mots clés en gras. Rien qu’avec les titres des parties, le lecteur doit savoir ce qu’il peut retirer de votre texte. 

Faciliter le balayage de votre article c’est augmenter le pourcentage des lecteurs qui liront votre article. Et si vous avez à rédiger une publicité, Luke Sullivan mentionne l’idée que parfois une phrase ou simplement un titre suffit. D’autre fois, c’est juste une photo.

Luke Sullivan utilise l’illustration ci-dessus pour expliquer l’idée de l’écrivain Neils French sur le réductionnisme dans la publicité.

Chaque élément que vous ajoutez à une mise en page réduit l’importance de tous les autres éléments. Et inversement, chaque élément que vous soustrayez augmente la visibilité et l’importance de ce qui reste. 

7. Lire le texte à voix haute 

Lorsque vous avez fini de rédiger votre article de blogue, avez-vous déjà pensé à le lire à voix haute ? D’après Luke Sullivan, la lecture à voix haute va vous permettre de vérifier si la lecture de votre texte est fluide. Pensez à prononcer chacun des mots. 

Les constructions maladroites et les enchaînements étranges ont une façon de se révéler lorsqu’ils sont lus à voix haute. Et en vous écoutant parler, de nouvelles idées peuvent faire surface ! 

Je vous ai donc partagé les 7 astuces pour rester inspiré dans la création de contenu. J’espère qu’elles vous permettront comme moi de retrouver l’inspiration lorsque vous aurez à créer vos futurs contenus.

7 astuces pour rester inspiré dans la création de contenu

Cécilia Ndofunsu

Stratège au Contenu chez Parkour3

Category: Rédaction Web