À l’instar du web, les médias traditionnels peinent à se renouveler et se retrouvent face à une situation où l’audience et les annonceurs se font rares.

Les nouveaux médias et technologies de l’information ont placé le monde publicitaire en perpétuelle mutation.

Outre le changement de comportement des utilisateurs, les annonceurs se sont tournés vers des méthodes publicitaires beaucoup plus avantageuses et démocratiques.

Le coût par clic, ou CPC, en est responsable, car il est considéré comme la meilleure stratégie pour la plupart des annonceurs. Après tout, la plupart des annonceurs cherchent à générer du trafic.

L’enchère

Tout d’abord parlons de l’enchère en général.Sur Google Ads, par exemple, nous misons un montant pour accéder à une audience définie et souvent nous y mettons un CPC maximum.

C’est simple à comprendre, facile à déployer et les résultats sont directs. La plus haute mise remporte l’impression de son annonce.

Les résultats

Les résultats sont simples puisque le CPC est intimement lié au trafic généré par la campagne numérique.

Si l’objectif de votre campagne est de générer du trafic sur votre site web, il est préférable de choisir des médias qui offrent une stratégie CPC, tel que Google Ads.

Il existe d’autres modèles de prix, mais ils correspondent à d’autres objectifs, comme le montre le graphique suivant.

Modèles de prix publicitaires – Parkour3

Certains modèles de prix offre un avantage au média, d’autres aux annonceurs, c’est lié au risque. Le CPC offre un risque partagé entre l’annonceur et le média.

Si votre objectif est de générer des ventes ou des leads, optez pour un modèle de coût par acquisition, ou CPA.

Le CPC peut lui aussi être utilisé pour la génération de leads et/ou de vente.

Si vous êtes en mesure de bien optimiser le taux de conversion de votre site web, le CPC vous permet de définir plus facilement le rendement de vos annonces, car il est plus simple d’attribuer une valeur monétaire à une visite d’un site web qu’à une vue d’une annonce.

Par exemple, si le CPC est à 2$ et que votre site web a un taux de conversion moyen de 5%, votre CPA final est de 40$.

Contrairement au CPM où les annonceurs paient même pour des publicités qui ne donnent pas de résultats, le CPC s’assure que vous payez uniquement pour les clics réels sur votre annonce.

Le contrôle

Que vous utilisiez Google Ads, Facebook Ads, Bing Ads ou LinkedIn Ads, vous aurez souvent à choisir une stratégie d’enchère, comme le CPC, mais aussi d’infinies options de ciblage.

Le CPC permet d’avoir une unité de comparaison entre les différentes options et canaux publicitaires et d’ajuster les enchères, afin de favoriser ou défavoriser certaines variables.

Par exemple, avec Google Ads, vous pouvez ajuster les enchères sur les mots-clefs, l’appareil, la géolocalisation, l’emplacement, l’audience, etc.

Ce contrôle permet entre autres de mieux utiliser et répartir le budget alloué à la campagne.


Intéressé à en apprendre plus ?

Parkour3 offre des formations sur Google Ads (Adwords) pour ceux qui voudraient en connaître plus sur l’activation marketing sur le Web.

En savoir plus

Les avantages de l’enchère par CPC

Jeffrey Labrecque

Conseiller web, certifié spécialiste Google Adwords et Google Analytics

Category: Achat média