Nous vous présentons cette semaine 7 éléments à prendre en compte pour réussir votre campagne numérique.

1- Le benchmark de la compétition

L’étude de la compétition est un bon point de départ pour une campagne numérique. Vous devriez connaître les médias sur lesquels ils se positionnent et l’audience ciblée.

Une veille concurrentielle peut vous aider à nourrir ce benchmark, à voir des changements dans la stratégie médiatique et déceler les différentes tactiques.

Il est possible que vous rentriez en concurrence avec eux sur certains mots-clefs, particulièrement sur Google Adwords. Il se pourrait même qu’ils misent sur votre propre nom d’entreprise.Ne soyez pas insulté, c’est de bonne guerre et vous pouvez faire de même !

Cependant, prenez note que lorsqu’un utilisateur recherche le nom d’une entreprise, c’est qu’il cherche déjà quelque chose de très précis, fait déjà affaire avec l’entreprise en question ou il a déjà fait son choix. Il ne faut donc pas s’attendre à un gros succès avec ce genre de stratégie.

2- Les objectifs

Oui, il faut un objectif! Le but de votre campagne numérique n’est pas de jeter l’argent par les fenêtres et de nourrir les géants de la Silicon Valley du même coup.

Toute action marketing doit être mesurable et mesurée. C’est le pilier de toute bonne stratégie !

Votre objectif peut être simplement la notoriété, mais ici encore, vous devez avoir la capacité de la mesurer.

N’oubliez pas de prendre en compte les objectifs selon l’entonnoir d’acquisition, ils ne sont pas seulement des conversions liés à un achat ou un revenu.

Une simple inscription à l’infolettre peut être un objectif en soit, car il entraîne l’utilisateur plus loin dans l’entonnoir et augmente les chances de conversion.

3- Le segments et les personas

Il est difficile pour une entreprise de combattre sur tous les fronts et de pouvoir remporter toutes les batailles.

Il faut segmenter, comprendre à qui vous vous adressez et choisir ces champs de bataille.

Le segment en B2B peut être un secteur d’activité, un canal de distribution, la localisation, la fréquence d’achat, la taille de l’entreprise, etc.

L’important est de pouvoir identifier les entreprises figurant dans ces segments.

La segmentation par secteur d’activité est la plus simple et facile à comprendre, puisque les registres d’entreprises sont ainsi segmentés, mais il existe certaines méthodes qui peuvent être plus complexes selon les réalités de votre entreprise.

Le persona est l’individu que vous voulez cibler dans le segment.

Vous ne voulez pas nécessairement cibler tous les individus qui travaillent dans le secteur manufacturier, mais les acheteurs ou du moins les décideurs.

Monter des personas est la bonne façon de procéder pour ensuite modeler le message à la personne.

4- L’audience et le média

L’audience est constituée des individus qui consomment un média, avec leurs habitudes et leurs contextes.

L’audience d’un festival, ce sont les festivaliers.

L’audience de Facebook, ce sont les utilisateurs.

Il est bien important de comprendre l’audience dans son contexte de consommation.

La majorité des internautes utilise Facebook et Google de manière quasi quotidienne, mais cela ne signifie pas qu’ils ont le même comportement sur les différents médias que proposent ces deux plateformes.

Pour bien les comprendre, je suggère tout simplement de les consommer et de désactiver votre Ad Block.

Le choix du média est très important et ce n’est pas toujours si simple.

Google Adwords Search n’est pas nécessairement la solution à toutes les campagnes.

Il faut comprendre qu’en B2B, ce canal a démontré, à plusieurs reprises, être très bottom-of-funnel et qu’une campagne de notoriété est très difficile, mais pas impossible.

5- L’annonce

C’est ici que vous allez utiliser vos personas.

Que ce soit une bannière, une vidéo, un texte ou tout simplement un logo, l’annonce est la partie visible de l’iceberg.

C’est cela que vos prospects vont voir, vont cliquer, vont s’interroger, vont rechercher.Le message que votre annonce véhicule doit donc être pertinent.

6- La Landing Page

Les utilisateurs doivent bien arriver quelque part, mais pas n’importe où.La landing page est normalement optimisée afin de générer une ou des conversions, qui doivent correspondre à un objectif.

L’idéal est de mettre un formulaire de contact bien en vue et de l’intégrer à une plateforme de Marketing Automation, telle que Mautic, Hubspot ou Pardot.

La page d’accueil ou un répertoire ne constituent pas une bonne landing page optimisée pour une campagne numérique. Votre utilisateur doit atterrir sur une page spécifique et cohérente à sa recherche.

Nous recommandons de faire des tests A/B afin de mesurer l’impact d’une variation sur les conversions.

Une variation peut être quelque chose d’aussi simple qu’un bouton de couleur différente, une police de caractère ou l’emplacement du formulaire.

7- Tracking

« Si vous ne l’avez pas mesuré, ça n’est pas arrivé. »
― Noah Kagan

Vous pouvez toujours avoir un objectif, mais il faut bien le mesurer. Toute campagne demande un minimum d’intégration avec Google Analytics. Il est important de configurer les objectifs de conversion.

De plus, les plateformes ont souvent leurs propres balises à intégrer sur le site web.

Nous utilisons, à l’interne, Google Tag Manager pour intégrer ces différentes balises de suivi de conversion.


Une bonne campagne est apprenante

Une bonne campagne demande de la donnée et doit être optimisée régulièrement.

Cela peut être ardu pour des départements marketing relativement restreints ou l’achat média n’est pas la seule tâche sur la liste.

Cette situation laisse peu de place à la spécialisation ou au développement de connaissances spécialisées car il est difficile pour une seule personne de maîtriser toutes ces connaissances.

C’est le travail d’agences, comme Parkour3, de conseiller leurs clients en achat média et d’optimiser et de gérer les différentes plateformes publicitaire.

Les agences ont également l’avantage d’avoir de bonnes relations avec les différentes plateformes publicitaires et ont souvent des connaissances d’initiés et un accès exclusif au développement des fonctions du système.

Elles ont aussi l’avantage d’apprendre d’autres clients et d’autres personnes au sein de leur organisme, ce qui permet d’ouvrir les perspectives

Découvrez notre formation Adwords

Campagne numérique: 7 éléments pour une réussite

Jeffrey Labrecque

Conseiller web, certifié spécialiste Google Adwords et Google Analytics

Category: Achat médiaB2BCroissance Web