Vous connaissez sans doute Google Maps, l’outil de carte complet utilisé par la majorité des sites web et entreprises. Cette fonctionnalité de Google permet à plusieurs sites web d’offrir une expérience intéressante aux visiteurs et un accès facile à l’information (adresse de magasin, trajets, géolocalisation, auto-completion) via son API.

Dernièrement, Google a annoncé ce que plusieurs redoutaient depuis un moment. Après avoir offert gratuitement l’accès à l’API, elle passera maintenant en version payante avec Google Maps Platform. Jusqu’à maintenant, Google permettait de faire 25 000 requêtes à l’API par jour sans devoir entrer d’information bancaire relative au compte.

À partir de 11 juin 2018, le nombre de requêtes passera à 25 000 par mois et l’utilisation excédentaire sera facturée selon la charte.

Google ne s’arrête pas là et obligera les utilisateurs de l’API à enregistrer leurs informations bancaires, même si la limite est suffisante pour eux. Si vous ne faites pas les modifications nécessaires, l’API cessera de fonctionner automatiquement.

Que dois-je faire pour me conformer ?

Notre premier conseil est de vous informer auprès de la personne responsable de votre site web afin d’évaluer les coûts que cela pourrait engendrer pour votre entreprise en fonction de votre utilisation. Si vous souhaitez payer pour continuer à utiliser ce service et que les coûts engendrés vous conviennent, vous pouvez simplement ajouter vos informations bancaires et rien ne devrait changer.

Par contre, si vous ne souhaitez pas payer pour ce service et cette limite imposée, il vous faudra trouver d’autres solutions ou retirer ce service de votre site.

Des alternatives ?

Il existe plusieurs alternatives à Google Maps Platform comme Openstreetmap, Bing Maps et Mapbox. Ces différentes alternatives peuvent remplacer la carte de Google présente sur votre site web. En revancheplusieurs fonctionnalités de la carte de Google ne se retrouvent pas dans ces autres outils et Google travaille et développe en continu afin de répondre aux différents besoin de ses utilisateurs, il convient de bien réfléchir avant de décider de changer d’outil. 

D’autre part, Google est bien connu des développeurs et webmestres de site web alors que les alternatives ne le sont pas forcément. En revanche, chaque outil offre une documentation afin d’aider le développement sur votre site web.

Pour résumer, Google passera son service payant via Google Maps Platform dans un peu moins d’un mois, cela nous laisse peu de temps pour réagir et ne pas impacter vos visiteurs. Une personne technique peut vous aider afin de prendre la bonne décision.

Google n’arrêtera jamais de nous surprendre !

Contactez Parkour3

L’API Google Maps bientôt payante ?

Category: Croissance Web