Non classé

Découragement, estime de soi en berne, montée de stress, etc., tous les développeurs connaissent régulièrement, si ce n’est plusieurs fois par jour, un épisode de démotivation. Et c’est encore plus vrai pour les développeurs junior.
Les facteurs déclencheurs ? Un code qui refuse obstinément de faire ce qu’il est censé faire, une technologie qui semble défier vos capacités de compréhension, un énième langage de programmation à apprendre, et c’est la remise en question. Fatalement.